Association Française des Ingénieurs et Cadres du Caoutchouc et des Polymères
image image image image
1 2 3 4

 Menu rapide >      users7Espace Club Adhésion     display14Espace Annonceur     time5Evènements AFICEP     group5Nous rencontrer     email6Contacter l'AFICEP

 LOGO NYNAS

 Nynas Naphtenics propose des alternatives durables aux huiles paraffiniques de groupe I.

 

Dans un monde qui évolue rapidement, anticiper les changements devient primordial.

Les évolutions dans le domaine de l’industrie automobile conduisent les fabricants d’huiles moteurs à se tourner toujours plus vers les huiles minérales paraffiniques de groupe de II et III.

Outre une demande pour des volumes de plus en plus importants, le rendement et les couts de production des huiles de groupe II et III (procédé par hydrogénation) est plus avantageux économiquement que celui par extraction solvant des huiles minérales de groupe I.

Ces deux phénomènes conjugués ont motivé ces dernières années des investissements massifs pour de nouvelles raffineries de groupe II et III dans le monde. Les nouveaux volumes ainsi produits d’une part et les économies d’échelles réalisées par ces importantes raffineries, ont profondément remis en cause le rôle historique de producteur et d’exportateur joué jusqu’à présent par les raffineries européennes.

En effet, le raffinage européen connait actuellement un bouleversement majeur avec les annonces de fermeture de quatre raffineries pour 2015. Ces pertes représentent environ 1200000 tonnes d’huiles minérales de groupe I disponibles en moins chaque année en Europe. Les grades concernés sont : SN 80, SN 100, SN 150, SN 500, SN 600, SN 650, Solvent Bright Stock (SBS), Residual Aromatic Extract (RAE) et Mild Extract Solvate (MES).

Dans de nombreuses applications, ces références ne trouvent pas d’équivalents dans les huilesparaffiniques de groupe II et III :

Tout d’abord, les gammes de viscosité offertes par les groupes II et III sont beaucoup plus réduites : En effet, la plus haute viscosité disponible en groupes II correspond au SN 600 (100 Cts à 40°C) et celle des groupes III correspond au SN 300 (50 Cts à 40°C). Toutes les références appelées “Heavy Solvent Neutrals” (100 à 500 Cts à 40°C,) n’ont donc pas d’huile de même viscosité dans ces nouvelles unités.

Par ailleurs, ces huiles ont un taux de saturation, (somme des carbones paraffiniques et naphténiques), supérieur à 99%, une teneur en carbones naphténiques (CN) variant de 30 à 40%, et un taux de carbones aromatiques (CA) négligeable. Cette composition caractérise un pouvoir solvant très faible et très inférieur à une huile paraffinique de groupe I.

Ainsi les basses viscosités, et le faible pouvoir solvant des groupes II et III rendent le remplacement des huiles de groupe I impossible dans de nombreuses applications comme par exemple :

-          Les plastifiants pour l’industrie des pneumatiques et caoutchoucs
Les agents de démoulage
Les fluides de forage
Les additifs pour lubrifiants
Les antimousses
Les lubrifiants pour travail des métaux (huiles entières et huiles solubles)
Les graisses et lubrifiants pour l’industrie lourde
Les produits chimiques pour traitement du cuir
Les encres d’imprimerie
Les agents antimottants pour engrais
Les huiles pour protection des cultures
Les explosifs : ANFO, Emulsions et Watergel,

Cependant, la distinction entre les différents groupes d’huiles minérales aussi appelée classification API est toute relative. En effet, qu’ils soient classés paraffiniques ou naphténiques, les bruts pétroliers tout comme les huiles minérales contiennent toujours un mélange de carbones naphténiques et paraffiniques. Seul, les proportions changent : Par exemple, une huile naphténique contient entre 42 et 50% de carbones paraffiniques (CP), 35-50% de carbones naphténiques et 5 à 15% de carbones aromatiques (CA.).

Cette continuité entre les différents groupes permet de retrouver les caractéristiques des huiles paraffiniques de groupe I (Viscosité, Pouvoir solvant) par mélange d’huiles naphténiques et d’huiles de groupe II. Cette solution est d’autant plus intéressante que ces dernières sont largement disponibles en Europe.

En complément Nynas dispose d’un Blending Programme permettant d’élaborer des mélanges répondant à la majeure partie des spécifications clients.

Ainsi, différentes possibilités existent pour remplacer les huiles de groupe I :

Conversion vers les huiles naphténiques (API Group V)
Conversion vers les huiles paraffiniques de groupe II et III.
Conversion vers des mélanges naphténiques/ Groupe II.

English version